Quels sont les buts des concours littéraires ?

Publié le par Charlotte Boyer

C'est la question que je me pose en voyant la liste des lauréats du concours Journal d'automne. Je ne suis pas triste d'avoir perdu, j'aurais aimé savoir où est-ce que je me positionnais dans le classement. Par contre, quand je lis les prénoms des lauréats (bravo à eux ceci dit !), je ne vois que des retraités ! On ne va pas se voiler la face, on peut très bien donner un âge approximatif  à une personne si l'on connaît son prénom.

Je me demande quelle était la tranche d'âge des participants à ce concours... Je me demande aussi s'il y a une place pour les jeunes... Si on a réellement envie de les voir réussir ou si on les prend pour des usurpateurs...

 

Que le concours se termine comme ça, sans un mot pour les autres participants me donne l'impression d'avoir été un numéro dans une foule.

 

En tous cas, de participer à plusieurs concours aura été une expérience. Pourtant, je conseillerais de se contenter des très connus (comme celui que je m'apprête à finir) et de laisser les autres de côté. Cela n'empêche pas d'écrire un texte pour un concours mais avec l'idée de ne pas l'envoyer, de ne pas faire de chèque...

Publié dans Concours

Commenter cet article

Terhi Schram 01/02/2011 13:23



Y a pas de quoi ;)



anab 31/01/2011 10:55



Charlotte,


 


je trouve ton post très pertinent...


on se demande parfois chez certains organisateurs de concours si le seul but n'est pas que bassement mercantile...


les retraités dont tu parles ont peut-être de grands talents d'écrivains en même temps... mais c'est à croire du coup que l'écriture ne serait réservée qu'aux "oisifs" ou plutôt à ceux qui
ont désormais du temps.. après un vie de labeur...


et en effet on est en droit de se dire "quid" du labeur de jeunes plumes qui en plus de trimer pour l'alimentaire, prennent du temps sur le sommeil, les joies de balades en famille ou je ne sais
quoi encore, afin d'exceller dans l'art de manier la plume et les mots...


moi je ne désespère pas et j'essaie de participer à plein de concours, grands et petits, reconnus ou pas.


même si au bout de la feuille il n'y a pas de "récompense", c'est un entrainement au quotidien pour affirmer sa plume et aiguiser ses mots...


c'est mon humbe avis et je ne courre pas forcément après les congratulations mais juste quand même de temps en temps, avoir la satisfaction réconfortante que mes écrits ont touché une cible
sensible à mes "blablateries" !!!


allez !!


force et honneur et écrivons d'abord pour notre plaisir non ???


 


bises


 


Anabelle


 


  


 



Charlotte Boyer 01/02/2011 10:46



Tu vois Anabelle, j'avais plus pensé aux retraités comme des personnes qui passaient pour plus intelligente que nous, pauvre jeunesse mais c'est vrai que tu touches un point sensible : le temps !


 


Le recherche d'une petite satisfaction comme tu dis, même discrête, serait déjà un peu mieux comblée si l'on n'était pas de simples numéros...


 


Merci pour ton passage :-)


 


Charlotte



Terhi Schram 31/01/2011 10:40



C'est bien pour cette raison que je ne choisis que des concours GRATUITS !! Ceci dit, ton article m'interpelle. Il est vrai que n'envoyer aucun courrier, aucun mail aux autres participants me
semble peu terrible. L'impression de n'être qu'un N° de Loto se fait malheureusement sentir dans ces cas-là.


Mais dis-toi que si tu as participé, c'est avant tout pour toi-même, pour avancer et avoir un but. Cela t'a fait travailler ton écriture, en te pliant à un thème ou un genre donné si tel était le
cas. Mais n'oublie jamais que si tu as pris du plaisir à fabriquer une histoire, c'est que ça en valait déjà la peine ;)



Charlotte Boyer 01/02/2011 10:43



Les concours gratuits sont tellement rares...


 


C'est vrai qu'il m'a permis d'écrire, de mettre sur pied une petite histoire. Je vais surement la publier gratuitement sur mon site ou mon blog au fait !


 


Merci Terhi de m'aider à voir le meilleur côté de la médaille (que je n'ai pas eu d'ailleurs lol).