La couverture de Trois cents secondes

Publié le par Charlotte Boyer

On m'a souvent dit que la couverture de Trois cents secondes était "très belle", que le livre était "classe". Pourtant, face à ces compliments, j'ai souvent été mal à l'aise car cette couverture... est une couverture proposée par TheBookEdition qui imprime mes livres ! A l'époque, je ne connaissais personne prête à me faire une couverture et je trouvais que celle de TBE collait parfaitement. Malheureusement, le choc a été fort quand j'ai vu d'autres livres avec "ma" couverture ! J'ai donc fait ma promo loin de TBE pour éviter que trop de monde s'en rendent compte. Est-ce qu'un jour Trois cents secondes aura une nouvelle couverture ? J'ai envie et en même temps, celle-ci, bien qu'habillant d'autres livres, est pour moi celle de Trois cents secondes.

 

couverture originale - 300 secondesDes feuilles qui volent, rousses d'automne, les saisons passent... Quoi de mieux pour illustrer ce recueil qui parle essentiellement du temps, des instants, des moments clés que j'aime tant illustrer dans mes histoires ?

Quant à la quatrième page de couverture, j'ai choisi un extrait de "Mémoire vive", l'une de mes nouvelles préférées pour deux raisons : déjà, je la trouve très accrocheuse. Il y a un certain suspense et je sais que beaucoup l'on ressenti (ouf !). Ensuite, et surtout, je suis fière de cette nouvelle car elle ne parle ni de moi, ni de mon vécu. J'ai su, il me semble, écouter cet ami qui parlait de son désarroi, de sa tristesse et je l'ai transformé en histoire fantastique qui aurait bien été aimable de se réaliser afin que tout devienne ce qu'il devait être pour le bonheur de tous.

Publié dans Trois cents secondes

Commenter cet article